• Besoin de conseils ? 05 62 64 09 09 du lundi au jeudi 8h30-18h - vendredi 8h30-17h - samedi 8h30-12h30

  • Livraison offerte dès 35€ d’achats pour la France Métropolitaine

  • Un code promo ? Saisissez-le après avoir ajouté vos produits dans le panier

  • Notre belle boutique de Fleurance dans le Gers vous accueille du mardi au samedi de 9h à12h et de14h à 18h

  • Frais de port à 2.90€ si votre commande n'excède pas 250gr

Alginate

L’acide alginique est un mélange d’acides polyuroniques obtenu à partir d’algues appartenant à la famille des Phéophycées (notamment, laminaires, macrocystis, fucus). Ce polymère linéaire est construit à partir de l’acide D-mannuronique et L-guluronique dont les proportions varient en fonction de l’origine botanique. L’acide alginique est insoluble dans l’eau et peut former des sels solubles, de sodium, potassium, ammonium ou insolubles, de calcium.

L’extraction des thalles qui sont morcelés ou broyés commence par un lavage à l’eau douce acidifiée qui élimine sels minéraux et sucres solubles. Puis une macération sous agitation des fragments de thalles dans de l’eau alcaline à 50°C permet de solubiliser l’acide alginique. On prépare ensuite différents sels : sodium, potassium, ammonium, calcium.

Les gels obtenus ont une qualité et une texture facilement modulables.

Les alginates sont utilisés en pharmacie, notamment dans les « pansements gastriques », produits destinés à former une barrière au-dessus du contenu de l’estomac, limitant ainsi sa remontée dans l’œsophage et à protéger la muqueuse. On les trouve également en tant qu’excipients dans des médicaments.

Ils sont autorisés comme additifs alimentaires en tant que gélifiant, épaississant, émulsifiant en raison de leur absence de toxicité à court et long terme.

En cosmétiques, les alginates sont très appréciés pour leurs propriétés filmogènes, adoucissantes, hydratantes et leur capacité à former des préparations qui s’étalent facilement sur la peau et qui sont agréables au toucher (masques Peel-off, soins enveloppants).

En France, c’est la Bretagne qui fournit ces différents marchés avec une abondante récolte d’algues brunes (60 000 tonnes par an).