• Besoin de conseils ? 05 62 64 09 09 du lundi au jeudi 8h30-18h - vendredi 8h30-17h - samedi 8h30-12h30

  • Livraison offerte dès 35€ d’achats pour la France Métropolitaine

  • Un code promo ? Saisissez-le après avoir ajouté vos produits dans le panier

  • Notre belle boutique de Fleurance dans le Gers vous accueille du mardi au samedi de 9h à12h et de14h à 18h

  • Frais de port à 2.90€ si votre commande n'excède pas 250gr

Figue de barbarie

Le figuier de barbarie et ses redoutables épines est pourtant très doux pour notre peau : l’huile extraite des pépins de ses fruits équilibre l’épiderme et le rend souple et doux.

Famille : Cactacées

Parties utilisées : Cladole

Botanique : Le figuier de Barbarie est un cactus imposant de 2 à 5 m de haut muni de segments (ou cladoles) imposants en forme de raquettes de 30 à 40 cm de long sur 15 à 25 cm de large et de 1,5 à 3 cm d'épaisseur. Ce sont en fait des tiges modifiées qui, unies les unes aux autres, forment des sortes de branches, couvertes de fines épines de quelques millimètres, de couleur brunâtre. Les fleurs, de couleur jaune orange, comportent un grand nombre de pétales et d’étamines. Le fruit, orangé, est une baie charnue pesant de 150 à 400 g et contenant environ 300 graines d’où l’on extrait une huile.

Habitat : Originaire du Mexique, il a été introduit dans le bassin méditerranéen où il s’est naturalisé au point d’en être presque envahissant. Il s’est également répandu dans l’hémisphère Sud (Afrique du Sud, Madagascar, La Réunion, l’île Maurice et jusqu’en Inde, Australie et Nouvelle-Calédonie).

Un peu d’histoire :Le figuier de barbarie est originaire du Mexique où on l’appelle « nopal ». Les européens en ignoraient l’existence jusqu’aux expéditions de Christophe Colomb. C’est au XVIe siècle que les Espagnols l’introduisirent en bordure de la Méditerranée où il est devenu un élément caractéristique du paysage. Dans certains pays, il est devenu une espèce invasive, combattue à l’aide d’insectes parasites, au début du XXème siècle mais il reste aujourd’hui classé comme une des espèces les plus nuisibles en Europe.

Utilisation :Les grains sont séparés de la pulpe puis séchés avant d’être broyés pour donner une huile rare et précieuse : il faut en effet 30 kg de grains (soit une tonne de figues) pour obtenir un litre d’huile. Mais l’on en fait bon usage puisqu’elle est utilisée dans les soins de la peau, seule ou intégrée à des cosmétiques. C’est un excellent actif anti-âge, riche en antioxydants indispensables au ralentissement du vieillissement cutané. Elle hydrate et raffermit la peau, mais est également capable de réguler la production de sébum. Elle convient donc aussi bien aux peaux mixtes à grasses qu’aux épidermes matures.