Jojoba

L’huile de Jojoba est présente dans de nombreux cosmétiques pour son affinité avec tous les types de peaux et ses qualités équilibrante, apaisante, nourrissante et raffermissante.

Famille : Simmondsiacées

Partie utilisée : Graine

Botanique : Arbuste buissonnant dioïque ne dépassant pas 2,50 m de haut mais dont les racines atteignent les 30 m de profondeur afin de capter l’eau. Ses feuilles de couleur bleu vert sont recouvertes d’une épaisse cuticule limitant fortement les pertes en eau. Les pieds femelles produisent des graines de la taille d’une olive dont on extrait une cire, liquide au- dessus de 10°C, qui ne rancit pas.

Habitat : Zones désertiques de l’Arizona et du Mexique. Cultivé en Amérique du Sud et en Israël.

Un peu d’histoire : Au XVIIIème siècle, les Jésuites découvrirent l’utilisation que les Indiens faisaient du jojoba. Outre la consommation des graines, riches en protéines, ils se servaient de la cire pour protéger la peau et les cheveux de la sécheresse du désert. Dans les années 70, 2 chercheurs américains (Greene et Foster) démontrèrent la similitude de la cire de jojoba avec le blanc de baleine jusqu’alors très utilisé dans la cosmétique. Les baleines les remercient !

Utilisation : L’huile de jojoba est très proche du sébum humain d’où son intérêt majeur dans les soins de la peau. Elle convient à tous les épidermes pour ses vertus nourrissante, protectrice, adoucissante, équilibrante. Elle régule les sécrétions de sébum des peaux et cheveux gras, redonne douceur et souplesse aux peaux sèches et déshydratées, protège l’épiderme délicat des enfants et des bébés, apaise les peaux sensibles, réactives, irritées. Enfin, elle raffermit et régénère les peaux matures.