• Besoin de conseils ? 05 62 64 09 09 du lundi au jeudi 8h30-18h - vendredi 8h30-17h - samedi 8h30-12h30

  • Livraison offerte dès 35€ d’achats pour la France Métropolitaine

  • Un code promo ? Saisissez-le après avoir ajouté vos produits dans le panier

  • Notre belle boutique de Fleurance dans le Gers vous accueille du mardi au samedi de 9h à12h et de14h à 18h

  • Frais de port à 2.90€ si votre commande n'excède pas 250gr

Parce que c’est la nature qui a raison

C’est, d’abord, une marque indissociable de son créateur, Maurice Mességué, fils d’un modeste paysan gascon devenu une célébrité mondiale et surnommé
« le Pape des plantes ».


Un parcours improbable marqué par une chance insolente et une volonté de fer :
aller de l’avant, ne rien lâcher, se relever encore et toujours face aux difficultés.

QUI SOMMES NOUS ?
ADN DE LA MARQUE MESSEGUE

Tel était l’homme qui a construit une carrière de guérisseur grâce aux recettes héritées de son père. Tel était Maurice Mességué qui a cru avant tout le monde (dès les années 50) à l’avenir des soins par les plantes et a redonné ses lettres de noblesse à une science ancestrale et universelle, la phytothérapie.

Sa rencontre avec Mistinguett va lui ouvrir les portes de la célébrité et en faire le guérisseur des grands de ce monde : Winston Churchill, Jean Cocteau, le Pape Jean XIII, Adenauer… mais il a toujours continué à soigner les plus modestes, gratuitement.

C’EST, ENSUITE, UN ATTACHEMENT PROFOND ET SINCÈRE

à la Terre Nourricière, la Nature bienfaitrice que la folie des hommes détruit encore et toujours avec un aplomb déconcertant. Une folie dont Maurice Mességué a pris conscience dès les années 70, quand il a remarqué le silence des oiseaux à la campagne, la rareté des papillons dans les jardins, le gibier quasiment absent des champs et des bois.


Il dit alors qu’il « sait les choses d’instinct mais ne peut pas les prouver ». Il va donc entamer un combat pour défendre la nature, le combat d’une vie, ponctué par la publication d’ouvrages de vulgarisation : l’emblématique « C’est la nature qui a raison » dont la 1ère édition date de 1952 (en 50 exemplaires à compte d’auteur), « Mon herbier de beauté », « Mon herbier de santé », « Des hommes et des plantes » …  Maurice Mességué profite de sa notoriété pour « squatter » les médias : chroniques dans des émissions de radio et dans des journaux populaires, interviews à la télévision, conférences.

LA FORCE
DE NOTRE MARQUE

est d’ailleurs là, dans le conseil personnalisé aux clients. Maurice Mességué a inventé le bon de consultation gratuite qu’il intégrait à la fin de ses livres. Un document tout simple, avec des cases à cocher en fonction de ses problèmes de santé.


Il répondait en envoyant un traitement spécifique à la personne, à base de tisanes, bains de mains et bains de pieds, cataplasmes et y ajoutait toujours des conseils alimentaires. Mais il précisait bien que ses conseils devaient être suivis en parallèle du traitement médical et avec l’accord du médecin traitant. Une précaution sans doute héritée des 17 procès qui lui ont été intentés pour exercice illégal de la médecine, en vain, puisqu’il en est toujours sorti vainqueur et encore plus populaire

C’est la nature qui a raison

Il rapatrie dans le Gers son entreprise, « Aux Fleurs sauvages », créé en en 1958 à Paris. Devenue « Aux herbes sauvages » elle est désormais implantée à Fleurance, la ville dont il sera Maire pendant 18 ans (1972-1990). Une implantation au cœur du monde rural pour faire vivre ce territoire en y créant des emplois et pour garder un attachement avec les gens d’ici, simples, francs et directs. C’est à ce moment-là qu’il développe sa propre gamme de plantes aromatiques et médicinales, en réaction à la pollution massive des cultures par les insecticides et les herbicides. Il sélectionne des producteurs de plantes (en France, au Maroc, en Tunisie), leur impose une charte de qualité interdisant l’utilisation de produits chimiques, créé les Limites Maximales de Résidus de pesticides (vérifiées par analyse de chaque lot), aujourd’hui institutionalisées dans la pharmacopée européenne. Plus tard, lors de la catastrophe de Tchernobyl, il ne se contente pas du discours officiel rassurant. Il fait analyser les plantes en provenance de la région provençale (thym, sarriette, serpolet, lavande, romarin) et découvre alors des taux de radioactivité spectaculaires et stoppe la commercialisation des lots concernés.

C’est, enfin, un slogan simple mais puissant et fédérateur « C’est la nature qui a raison ». Loin d’être une phrase en l’air ou le titre de son premier livre, ces quelques mots condensent ce que l’homme doit savoir et comprendre pour vivre en harmonie avec la Nature, seule façon d’assurer sa survie sur notre planète. Maurice Mességué a écrit que « la conscience du danger est le commencement de la sagesse ». Beaucoup, aujourd’hui, acquièrent cette conscience et réalisent qu’il faut modifier en profondeur et très vite notre rapport à la nature. Mais l’argent et le pouvoir de certains bloquent les initiatives et la volonté d’évolution du plus grand nombre. Dans son dernier livre intitulé « Sauver la Terre pour sauver l’Homme », Maurice Mességué a encore une fois expliqué, conseillé, tenté de faire bouger les lignes. Jusqu’au bout, il aura mené le combat et s’est éteint sans savoir si la sagesse finira par l’emporter.

ET MAINTENANT, QUE FAISONS-NOUS ?

Nous venons de fêter les 60 ans de l’entreprise, en ouvrant nos portes au public qui a pu assister à des ateliers gratuits : aromathérapie, botanique, cuisine aux huiles essentielles, équilibre nutritionnel, yoga, cosmétique à faire soi-même et déguster des tisanes maison.

Nous entretenons la flamme du combat avec un discours résolument offensif : protéger la nature c’est d’abord faire découvrir ses richesses au plus grand nombre. En proposant des produits à base d’actifs naturels, simples, efficaces et abordables, nous aidons le consommateur à se tourner vers les plantes et maintenons notre implication sociétale chère à Maurice Mességué.

Nous continuons à vulgariser la phytothérapie au travers d’ouvrages spécialisés, de fiches thématiques accessibles sur nos réseaux sociaux, d’ateliers d’aromathérapie et de cosmétique organisés à Fleurance ou d’animations en magasins.