Bleuet

L’eau florale de bleuet est un classique du soin des yeux fatigués, des paupières gonflées et des irritations oculaires légères.

Famille : Astéracées

Parties utilisées : Fleur, plante entière

Botanique : Plante herbacée annuelle de 50 cm de haut environ, à tige mince d’aspect velouté, à feuilles étroites découpées en lobes aigus. La fleur est formée de minuscules fleurs noirâtres au centre qui s’ornent à la périphérie de superbes pétales à grandes dents pointues et de couleur bleu mauve. Les fruits sont des akènes duveteux.

Habitat : Originaire du Moyen-Orient, le bleuet s’est répandu partout en mêlant ses semences à celles des céréales. De nos jours, elle est appréciée des jardiniers pour son aspect décoratif ce qui lui assure un avenir dans les jardins et les prairies fleuries.

Un peu d’histoire : A l’état sauvage, le bleuet des champs est une plante messicole c’est à dire qui croit dans les champs de céréales. Opportuniste, le bleuet a choisi, pour se disséminer à travers le monde, de calquer son rythme sur celui des céréales cultivées. Ainsi, il termine son cycle juste avant que les hommes ne fassent la moisson : ses graines sont alors emportées et répandues. Mais cette particularité met l’espèce en danger en raison de l’utilisation massive des herbicides.

Utilisation : L’un des surnoms du bleuet est « casse lunettes », un nom populaire qui correspondant à l’usage traditionnel que l’on en fait depuis des lustres. L’eau florale de bleuet, appliquée en compresses, a la réputation de décongestionner les paupières gonflées et d’apaiser les yeux fatigués. En cas d’irritation oculaire (allergie au pollen par exemple), elle calme les démangeaisons. Utilisée matin et soir sur une peau propre, Elle tonifie et redonne de l’éclat aux peaux ternes et atones.