Bruyère

Vous avez tendance à gonfler ? Vous buvez suffisamment mais n’éliminez pas assez ? Adoptez l’infusion de bruyère qui va drainer votre organisme et vous aidez à éliminer l’eau en trop.

Famille : Ericacées

Partie utilisée : Sommités fleuries

Botanique : Sous-arbrisseau ligneux et tortueux à feuilles persistantes et aux fleurs roses regroupées en grappes.

Habitat : Présente en Europe et en Asie Mineure, elle affectionne les landes, les bois au sols pauvres, les coteaux arides, les sols siliceux et acides. On la trouve en zone montagneuse jusqu’à 2500 m d’altitude.

Un peu d’histoire : La bruyère servait à la fabrication d’un genre d’hydromel au temps des Celtes. Son nom botanique d’origine grecque Kalluno signifie « nettoyer ». Introduite en Nouvelle-Zélande, elle est devenue une espèce envahissante et a remplacé à certains endroits les espèces autochtones.

Utilisation : Sa composition chimique lui confère des vertus diurétiques et drainantes, très utile en cas de rétention d’eau. Elle est traditionnellement recommandée en complément du traitement médicamenteux dans les cas d’infections urinaires bégnines.

L’info en + : La bruyère est une plante mellifère dont le nectar contient 24 % de sucre. On obtient un miel brun foncé, fort en odeur et en goût, un peu âpre et à la consistance sirupeuse.