Cerise

La cerise est une gourmandise très sucrée dont on peut limiter les effets sur la silhouette en consommant la queue, en tisane. La nature fait vraiment bien les choses.

Famille : Rosacées.

Partie utilisée : Pédoncule du fruit

Botanique : Le prunus cerasus appartient à la famille des griottiers ou cerisiers vrais dont les fleurs et les fruits sont disposés en éventail. L’écorce est lisse, les feuilles ovales et dentées, les fleurs blanches et les fruits délicats, d’un rouge plus ou moins vif, parfois noirs à maturité.

Habitat : Sauvage en Asie occidentale, le cerisier a été introduit en Occident dès l’Antiquité.

Un peu d’histoire : Arrivé en Italie au Ier siècle avant Jésus-Christ, c’est seulement au XVIème siècle qu’on lui donna une vertu médicinale lorsque les médecins de l’école de Salerne le préconisèrent contre la gravelle (calculs urinaires) en vertu du principe d’analogie : le noyau débarrasse de la pierre.

Utilisation : La décoction de queue de cerise donne une tisane rosée et parfumée que l’on peut boire entre les repas pour favoriser l’élimination rénale de l’eau. Maurice Mességué la recommandait systématiquement dans ses recettes visant à la perte de poids ou au « nettoyage » de l’organisme.