Chiendent

Voilà une mauvaise herbe qui a bien des vertus. La principale est d’encourager les fonctions naturelles d’élimination de l’organisme.

Famille : Graminées

Partie utilisée : Rhizome

Botanique : Petite plante à souche grêle, blanche, rampante émettant des pousses souterraines et très allongées, les rhizomes. La tige dressée porte des feuilles vertes, étroites et rudes sur le dessus et se termine par un épis vert clair. Cauchemar des jardiniers, le chiendent se répand surtout par ses rhizomes envahissants qui, cachés sous terre, étouffent les cultures en place.

Habitat : Cette graminée a colonisé la planète : Europe, Asie, Afrique, Amérique, hémisphère sud et nord, s’acclimatant à tous les climats, altitudes ou types de sol.

Un peu d’histoire : Les noms populaires du chiendent (herbe à chien, laitue de chien) viennent sans doute de la propension de nos animaux de compagnie à en mâcher les feuilles pour se faire vomir. Sa ressemblance avec le blé ne trompe pas les cultivateurs pour qui il est une source de problème sans fin.

Utilisation : La décoction de chiendent n’a pas très bon goût mais vous fera le plus grand bien au printemps et à l’automne pour nettoyer votre organisme. Vous pouvez l’associer à de l’anis ou de la menthe pour rendre la tisane plus agréable.