Fleur d'oranger

Un parfum délicieux et rassurant qui lui procure une action calmante sur les esprits agités. La fleur d’oranger n’est pas qu’un arôme culinaire, elle gagne vraiment à être connue.

Famille : Rutacées

Partie utilisée : Fleur de l’oranger amer (bigaradier)

Botanique : Arbre fruitier de 4 à 10 m de haut, à feuilles ovales luisantes et persistantes qui contiennent des glandes sébacées dégageant l’odeur délicate du petit grain. Ses fleurs blanches sont fortement odorantes. Son fruit est plus petit et sombre que celui de l’oranger et n’est consommable que sous forme de confiture.

Habitat : Originaire d’Asie du Sud-Est, le bigaradier a été introduit sur le pourtour méditerranéen au temps des Croisades. Les plus grandes plantations de bigaradiers se trouvent dans le Sud de la France, en Calabre et en Sicile. Le centre de l'industrie de production de l'huile de Néroli est le Sud de la France, où l'orange amère est largement cultivée à cette seule fin.

Un peu d’histoire : Son nom rappelle celui de Flavio Orsini, Prince de Néroli, dont l’épouse faisait un usage immodéré de l’essence de fleur d’oranger. Elle l’introduisit en France au XVIIème siècle.

Utilisation : La fleur d’oranger est populaire car rattachée aux pâtisseries qui fleurent bon l’enfance. Elle est également très appréciée en cosmétique pour son parfum raffiné et délicat et sa bonne tolérance par les peaux sèches et sensibles. Son huile essentielle, rare et précieuse, à la senteur enveloppante et chaleureuse a un effet apaisant en cas de nervosité intense, de troubles du sommeil, de mélancolie.