Fleur de tiaré

Symbole de Tahiti, la fleur de Tiaré et son parfum envoûtant est l’indispensable ingrédient du célèbre monoï, allié majeur des peaux sèches et sensibles.

Famille : Rubiacées

Habitat : Pacifique insulaire jusqu’au Vanuatu.

Botanique : Le Tiare Tahiti est un arbuste pouvant atteindre 4 m de haut, dont les feuilles opposées, à l’aspect vernissé, sont de couleur vert foncé. Les fleurs blanc neige, stériles, portent de 5 à 8 pétales et autant d’étamines de couleur jaune. La plante ne se reproduit que grâce à l’intervention humaine. La fleur mais aussi les tiges dégagent un parfum semblable au jasmin.

Un peu d’histoire : La fleur de Tiaré est profondément ancrée dans la culture polynésienne où elle a été longtemps considérée comme sacrée et réservée aux seuls rois. Elle a été répandue dans la chambre des jeunes mariés, a servi à confectionner des coiffures traditionnelles et est encore aujourd’hui une messagère pour les jeunes femmes en quête d’amour. La position de la fleur sur la tête indique aux jeunes hommes s’ils peuvent tenter leur chance ou non…

Utilisation : En Polynésie, les différentes parties de la plante interviennent dans la médecine traditionnelle en usage interne (bronchite, asthme) et externe (coup de soleil, plaie). Ailleurs, c’est le monoï que l’on connait et utilise : macération d’au moins 10 fleurs de Tiaré dans 1 litre d’huile de coco pendant un minimum de 10 jours. D’une douceur extrême et d’un parfum divin, le monoï apaise et nourrit les peaux délicates, sèches, sensibles. Il est aussi un formidable baume pour les cheveux secs, crépus, cassants auxquels il va redonner volume et brillance.