Mélisse

La mélisse est la plante indispensable en cas de stress, nervosité extrême, lassitude, découragement. Son odeur fraîche et citronnée équilibre l’humeur et euphorise l’esprit.

Famille : Labiées

Parties utilisées : Sommités fleuries, feuilles

Botanique : Sous-arbrisseau vivace, ramifié et touffu de 30 à 80 cm de haut. Tiges carrées et velues garnies de feuilles opposées, d’aspect gaufré et rugueuses au toucher. Fraîches, elles dégagent une odeur fortement aromatique et citronnée. Les fleurs blanches et rosées forment de petits groupes à la naissance des feuilles.

Habitat : Originaire des rivages orientaux de la Méditerranée, elle a gagné l’Europe occidentale à la faveur de sa culture dans de nombreux jardins. Elle pousse le long des sentiers forestiers, dans les bois et les haies, sur les décombres.

Un peu d’histoire : Dans l’Antiquité, les Grecs l’utilisaient contre les troubles nerveux. Au Xème siècle, les médecins Arabes l’ont déclaré « réjouissante », apte à fortifier les facultés vitales et à chasser les nuages noirs, précurseur de la neurasthénie. En 1611, la communauté religieuse des Carmes a créé la célèbre « Eau de mélisse » pour soulager les troubles digestifs et calmer la nervosité. La mélisse entre également dans la composition de la Chartreuse et de la Bénédictine, 2 liqueurs créées par les moines.

Utilisation : La mélisse décrispe l’ensemble de l’organisme, elle agit sur le physique comme sur le mental. Ainsi, elle aide à libérer les tensions, à relativiser les évènements et génère une sensation d’euphorie qui permet de supporter les coups durs, poussées de stress ou déprime légère mais persistante. Après un repas, elle facilite la digestion surtout en cas d’inconfort gastrique.

L’info en + : Un de ses noms populaires est « citronnelle » mais il ne faut pas la confondre avec la vraie citronnelle dont le nom latin est Cymbopogon Citratus, plante herbacée tropicale, utilisée en cuisine asiatique pour son odeur citronnée.