Menthe poivrée

Son goût et son odeur, vifs et piquants, sont à l’image de son action : la menthe poivrée stimule, tonifie, revigore le corps et l’esprit. Adieu fatigue passagère et lassitude.

Famille : Labiées

Partie utilisée : feuille

Botanique : Plante aromatique vivace, à feuilles opposées ovales et dentées. La tige et les pétioles sont de teinte violacée. Toute la plante dégage une odeur pénétrante et laisse une sensation de fraîcheur. La menthe poivrée est une espèce hybride de Mentha aquatica et Mentha spicata, de génération spontanée.

Habitat : Europe occidentale et méridionale, Etats-Unis, Asie, sur des terrains frais et argileux.

Un peu d’histoire : Les Egyptiens, les Grecs et les Romains connaissaient et utilisaient la menthe tant en tant qu’aromate et pour ses vertus médicinales. En Occident, elle a été identifiée en 1696 par le naturaliste anglais John Ray à Mitcham (environs de Londres). Elle est cultivée à grand échelle de nos jours pour servir l’industrie pharmaceutique.

Utilisation : Les feuilles infusées donnent une boisson énergisante et rafraîchissante, idéale en fin de repas pour faciliter la digestion. L’huile essentielle de menthe poivrée au parfum frais, fort et pénétrant, a une action rapide qui donne un regain d’énergie immédiat, stoppe un mal de tête débutant ou permet de digérer un repas trop lourd.

L’info en + : L’huile essentielle, typiquement mentholée, est multifonctions : à la maison, elle aromatise plats et desserts et désodorise l’air ambiant. Les industriels l’utilisent dans de très nombreux produits : boissons, bonbons, glaces, produits d’hygiène et d’entretien mais également pour améliorer le goût de certains médicaments.