Oméga 3

Pour un bon fonctionnement cardiaque, il faut apporter à l’organisme des acides gras essentiels, notamment Omega 3.

Ces acides gras polyinsaturés sont considérés comme essentiels à l’organisme humain mais celui-ci ne sait pas les synthétiser. Il faut donc que l’alimentation en apporte suffisamment pour maintenir un fonctionnement normal du cerveau et du système cardiovasculaire.

Une femme en a besoin d’environ 2g/jour et un homme de 2,5g/jour, niveau rarement atteint dans notre alimentation actuelle. Les Omega 3 sont présents principalement dans les poissons gras et dans des végétaux comme le soja, le lin, le colza et les noix, aliments qui ne sont pas consommés couramment.

Il est intéressant de mettre aux menus, 2 fois par semaine, du maquereau ou de la sardine, de manger des légumes à feuilles, agrémentés d’une vinaigrette à l’huile de colza et de picorer des noix (un en-cas bien plus sain qu’une barre chocolatée).

Le but est un apport quotidien suffisant en Omega 3 et un ajustement du rapport entre Omega 6 et Omega 3 souvent déséquilibré en faveur du 6. Ce dernier est également un acide gras polyinsaturés mais notre alimentation doit en comporter 5 fois plus que de l’Omega 3 mais pas plus. Or l’Omega 6 est présent dans la viande et les produits laitiers notamment, qui sont largement consommés et parfois en excès.

Utilisation : L’Omega 3 en complément alimentaire se présente sous la forme de capsules d’huile de poisson, précisément dosées afin d’apporter au corps la juste portion dont il a besoin. La combinaison de l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et de l’acide docosahexaénoïque (DHA), à raison de 250mg /jour contribue au maintien d’une fonction cardiaque normale. Le DHA apporte également son soutien pour maintenir la vision et le fonctionnement corrects du cerveau.