Pépins de pamplemousse

L’extrait de pépin de pamplemousse est une alternative aux traitements antibiotiques interne et externe pour soigner maux de bouche, mycoses, infections, affections respiratoires.

Famille : Rutacées

Partie utilisée : pépin du fruit

Botanique : Le citrus paradisi est un arbre épineux, pouvant atteindre 7 m de haut, à feuilles ovales, persistantes. Il serait un hybride entre le pamplemoussier et l'oranger doux et produit un fruit à l'écorce mince, de couleur jaune ou rose, composée d'une douzaine de quartiers appelé "pomélo" ou "pamplemousse". Il pousse en grappes, d'où son nom anglais de « grapefruit ». La texture est juteuse, le goût peu amer, plus ou moins acide.

Habitat : Originaire d’Indonésie, le pamplemoussier a été introduit en Europe au XIIème siècle et en Amérique du Nord au XVIIème. Il affectionne les climats doux, les sols bien drainés.

Un peu d’histoire : C’est le Capitaine anglais Shaddock qui aurait semé des graines de citrus maxima (le vrai pamplemousse) à la Barbade au XVIIème siècle. L’arbre s’hybride avec un oranger qui pousse à côté et donne naissance au citrus paradisi (pomelo). Le succès de ce nouveau fruit se répand dans toute la Caraïbe avant de gagner la Floride puis l’Ouest Américain où la culture se développe tellement qu’elle fait aujourd’hui des Etats-Unis le premier pays producteur mondial. C’est en 1980 qu’un immunologiste et jardinier amateur, Jacob Harich, découvre par hasard l’activité antibactérienne des pépins de pamplemousse, seules graines à ne pas pourrir sur son tas de compost. Il poursuit donc l’expérience dans son labo et découvrent des substances capables de lutter contre les bactéries et les microbes.

Utilisation : L’extrait de pépin de pamplemousse est conseillé pour prévenir ou soigner les infections, les mycoses, les affections respiratoires et les maux de bouche (aphte, abcès…). Il est une alternative reconnue et démontré aux antibiotiques et peut se montrer très utile chez les personnes au système immunitaire affaiblit.

L’info en + : L’extrait de pépin de pamplemousse a de multiples utilisations qui évitent le recours aux produits chimiques. En agriculture, pour lutter contre le mildiou, les limaces et les pucerons ou dans les élevages, pour soigner les infections à champignons ou nettoyer le pis des vaches. Aux Etats-Unis, il est employé dans les hôpitaux pour lutter contre les maladies nosocomiales.

Précautions d’emploi : Ne pas consommer de pamplemousse en même temps qu’un traitement médicamenteux car il contient des furanocoumarines qui bloquent l’action des enzymes nécessaires à l’assimilation des médicaments. Ainsi, même à très faible dose, le pamplemousse peut minimiser, inhiber ou au contraire amplifier l’action des traitements.